Apple map est née en 2007 pour venir concurrence Google maps sur son terrain de prédilection. A l’instar de son concurrent de Mountain View le service d’Apple propose de planifier des itinéraires et de visualiser des portions entières de territoire grâce à un rendu 3D des paysages. Mais ses débuts furent plutôt difficiles…

A la sortie de la nouvelle version d’IOS qu’elle ne fut pas la déception des fans de voir que Google maps avait été remplacé par une application maison basée sur la technologie Tomtom. Là où le bas blesse c’est que cet avatar de la pomme contenaient énormément d’erreurs : bâtiments disparus, erreurs de localisation ou encore paysages complètement déformés. Les bugs étaient tellement nombreux (et potentiellement dangereux lors d’un guidage) qu’un blog dédiés aux artefacts du service a été lancé.

Ces images d’un monde en fusion où les routes, les immeubles et des ports entiers se mettent à dégouliner eurent donc un certain succès.

Quelques extraits de cette fin du monde selon Apple Map :

Bien entendu ces images ont aujourd’hui quelques années et la majorité des problèmes a été résolu depuis mais j’aime toujours autant cette galerie de notre monde déformé. Vous trouverez plus d’images sur le blog de Peter Norrby.

Sources : http://www.laboiteverte.fr, https://www.flickr.com, http://www.huffingtonpost.com,

Guillaume Sciaux – Cartographe indépendant.

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Donnez un avis éclairé

Exit mobile version