Et si Pékin n’était qu’à quelques encablures de New York ? Et si les lignes de métro de Paris, Sao Paulo et Tokyo se rencontraient en une seule et même station ?

Ces étranges questions font partie des scénarios rendus possibles par the World Metro Map, basée sur l’étonnant travail du collectif New Yorkais ArtCodeData et de l’Open Access Initiative. Cette cartographie originale combine les lignes de métro de quelques 214 villes en un seul méga réseau de transport, totalisant pas loin de 12 000 lignes et 800 stations !

Cette idée du designer cartographe Gerardo Cid a longtemps trainé par bribes sur son ordinateur avant de prendre la forme, il y a 5 ans, d’un projet de fin d’année universitaire. Il s’est alors mis en tête de collecter toutes les cartes de métro qu’il trouvait sur le net pour les regrouper et les réorganiser en un seul et même monstrueux réseau. Le résultat est un embrouillamini impressionnant qu’on pourrait simplement qualifier de chaos organisé : un territoire imaginaire quadrillé par des milliers de lignes colorées et un vaste enchevêtrement d’itinéraires possibles. L’auteur admet d’ailleurs volontiers que cette conception n’est ni fonctionnelle, ni efficace, et que finalement c’est un beau bordel…

Cela étant, l’objectif n’est pas la vraisemblance mais plutôt d’évoquer les concepts de mobilité et de connectivité de notre monde. « L’idée derrière ce travail est qu’il est possible de créer des routes imaginaires entre les villes ». On est donc plutôt dans une métaphore du monde dans lequel nous vivons : interconnecté mais avec encore énormément de lieux à explorer et qui ne se trouvent pas forcément sur un quadrillage prédéfini.

Le projet, qui a dépassé son objectif de financement de 6000 $ sur Kickstarter après seulement deux jours, sert un objectif plus large : Gerardo Cid vend ses cartes dans le cadre d’une campagne de collecte de fonds pour l’Open Access Initiative qui vise à créer une grande base de données des lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite dans les grandes villes touristiques du monde.

En regardant la carte d’un peu plus près l’expérience peut même devenir un jeu : prenez une station pour point de départ et trouvez l’itinéraire adapté qui vous amènera à votre destination rêvée. Attention cela ne fonctionne que si ce lieu possède un métro, donc si vous souhaitez vous rendre à Donetsk ou Volgograd pas de problème, par contre pour Bali ou Bora Bora il faudra attendre un peu…

Si vous souhaitez parcourir la carte en version HD c’est ici pour vous la procurer. Par ailleurs, pour ceux qui sont intéressés par les plans de métro, l’article d’aujourd’hui rejoint celui sur le très beau (et original) plan de métro de Paris de Maxwell J. Roberts.

Source : www.citylab.com

Guillaume Sciaux – Cartographe indépendant.

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quitter la version mobile