Après avoir cartographié les rues du monde, ainsi que des endroits aussi improbables que l’Everest, la tour Eiffel ou l’Antarctique à pied, Google continu d’arpenter et enregistrer le moindre centimètre carré de la planète en commençant à sillonner les déserts…

Les Google cars, que l’on croise parfois en ville avec leur énorme caméra sur le toit, ont un peu de mal à s’éloigner des voies publiques et à se déplacer dans les dunes de 40 mètres des déserts arabes, elles sont donc assez logiquement remplacées par un moyen de transport ancestral plus adapté à ces paysages lunaires: le Google chameau !

Cette première expérience a été lancée dans le désert de Liwa aux Emirats arabes unis avec un chameau prénommé Raffia, équipé d’une de ces caméras trekker(1) prenant des images à 360°.

Raffia et sa caméra embarquée

Les nombreux clichés sont ensuite assemblés pour permettre la navigation panoramique street view que l’on connait. Sauf qu’ici la visite des dunes est impressionnante, avec l’impression constante de se trouver à dos de chameau (on peut d’ailleurs voir l’ombre de notre monture) faisant partie d’une caravane, à voyager à travers les dunes de sable et les oasis.

Les services de Raffia ont permis au géant du web de « minimiser » les pertubations d’un environnement fragile tout en lui assurant un joli de coup de com.

Une courte vidéo sur le projet:

Pour découvrir les autres treks Streetview de Google c’est ici:

1 : la caméra « Trekker » est une caméra d’un mètre de haut, facilement transportable, qui est habituellement utilisée (souvent à dos d’homme) pour cartographier les endroits inaccessibles en voiture (chemins, ruelles,…).

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Laisser un commentaire

Donnez un avis éclairé

Exit mobile version