Ou quand on pouvait piquer une tête dans l’océan entre la Suisse et l’Italie…

Les supercontinents sont, pour les paléogéographes, des masses continentales qui regroupaient nos continents actuels. Le premier d’entre eux était la Columbia qui s’est formé et divisé entre -1,8 et -1,5 milliard d’années. La suivante fut La Rodinia qui s’est fragmenté il y a 750 millions d’années. Ce morcellement s’est regroupé au paléozoïque (entre -550 et -250 millions d’années) pour former la Pangée qui se divisa également ensuite pour former la Laurasia au nord et le Gondwana au sud. Aujourd’hui, en attendant le prochain regroupement qui devrait apparaître dans quelques 250 millions d’années (et former la « Pangée Ultime » avec le rapprochement de l’Afrique, de l’Eurasie et des Amériques), l’Eurasie ou les Amériques peuvent être qualifiés de supercontinent.

Cette carte de l’italien Massimo Pietrobon est intéressante et nous montre que des pays qui sont aujourd’hui très éloignés les uns des autres ont auparavant eu une frontière terrestre commune (on imagine les problèmes géopolitiques que cela impliquerai si ils se retrouvaient voisins aujourd’hui). Par exemple:

  • Les Etats-Unis et la Mauritanie
  • L’Inde et l’Antarctique (qui n’est pas un pays mais un continent)
  • Le Tibet serait par contre, je pense, plutôt content de se retrouver très très loin de son encombrant voisin chinois.

On voit également que les plages de Rhône Alpes, qui proposaient certainement de très beaux couchers de soleil sur l’océan Thétys en formation, étaient assez étendues. Elles devaient également être vierges de touristes puisque les humains n’existaient bien sûr pas encore (loin de là d’ailleurs puisqu’Homo rudolfensis n’apparait qu’il y a 2,9 millions d’années et Homo habilis il y a 2,4 millions d’années). Nos ancêtres locaux étant les thérapsides (ou reptiles mammaliens) qui rassemblent la souche ayant donné les mammifères.

La France n’existait pas non plus mais je ne peux m’empêcher de penser que cette situation aurait été bien pratique pour le stéphanois que je suis… Cette partie de Thétys disparaitra ensuite avec la formation de l’océan Alpin puis la formation montagneuse bien connue, créée grâce à la rencontre de la plaque européenne et des plaques adriatique et africaine.

Un Gif animé de la dislocation de la Pangée:

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Rejoindre la conversation

4 commentaires

Donnez un avis éclairé

Exit mobile version