Ce travail de l’artiste russe Anton Balazh est saisissant de réalisme mais ses cartes de la terre en 3D tiennent pourtant plus de la fiction que de la réalité. Ces images impressionnantes sont basées sur des photos satellites de la NASA fortement retravaillées. Le mélange de vues réelles et de montage 3D (qui exagère largement les reliefs et la lumière) nous plongent dans un monde féérique nocturne, on y découvre des villes flamboyantes, une croute terrestre démesurée bordée de vastes zones aquatiques.

Pour arriver à ce résultant saisissant il lui a fallu de longs mois de travail sur les données topographiques de la NASA mais aussi les emprises urbaines et la bathymétrie terrestre. Chacun des points lumineux de la colonisation humaine a dû faire l’objet de post-traitements pour en exacerber le rendu lumineux. Mais, paradoxalement, ces images fantasmagoriques nous semblent particulièrement réelles, quasiment palpables. On peut presque sentir le contact de l’eau sur les flancs des montagnes et les rivages humains scintillants. Le point de vue isométrique renforce cette sensation vertigineuse de démesure de cette pourtant si petite planète bleue…

Quelques exemples du magnifique travail d’Anton Balazh:

 

Sources: www.meero.com, https://www.businessinsider.com, https://www.reddit.com

Guillaume Sciaux – Cartographe indépendant

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quitter la version mobile