Voici quelques unes des œuvres de l’artiste-cartographe anglais Matthew Picton (qui vit aujourd’hui dans l’Oregon) et de son projet « Paper sculptures ».

J’aime beaucoup sa démarche: la structure de ses cartes n’est plus un matériau inerte sans rapport avec le produit mais un élément à part entière de l’histoire du lieu représenté!

En mêlant recherche historique et papercraft il nous livre ces fascinantes sculptures cartographiques et sa vision de certains événements historiques; chaque carte est ainsi construite à l’aide de pages de livres et autres documents en rapport direct avec la ville:

La carte de Las Vegas est par exemple construite avec des bouts de texte du livre « Las vegas parano » de Hunter S. Thompson alors qu’on trouve dans la carte de Dresde(1) des éléments de partition de l’opéra « l’anneau du Nibelung » de Wagner…

Quelques exemples:

Jérusalem, créée à partir du Nouveau Testament, la Torah, la Bible et le Coran arménien. Photo par Ron Jaffe

 

Dresde en 1945, à base de partition de « l’anneau du Nibelung » de Wagner. Photo par Ron Jaffe

 

Portland, construite avec le texte et la couverture du roman « L’Autre Côté du rêve » d’Ursula LaGuin, ainsi qu’avec les couvertures de DVD des films « Le Pic de Dante » et « Volcano ». Photo par Ron Jaff.

 

Londres en 1666, à partir de l’ouvrage « Journal de l’Année de la peste » par Daniel Defo. Photo par Ron Jaff.

 

Dublin le 16 Juin 1904, créé à partir du texte de l’Ulysse de James Joyce. Photo par Ron Jaffe

 

Manhattan, à base des titres de journaux traitant des attentats du World Trade Center, de la couverture DVD du film  « La tour infernale »  et de la couverture du roman « Le Complot contre l’Amérique » de Philip Roth. Photo par Ron Jaff.

 

Las Vegas en 1972, à partir de textes de Hunter S. Thompson dans son livre « Las Vegas Parano ». Photo par Ron Jaff.

 

 

Pour en savoir plus sur le travail de Matthew Picton c’est ici.

1: c’est à Dresde que le futur compositeur a passé son enfance et sa jeunesse et c’est également ici qu’il est devenu chef d’orchestre du Royaume de Saxe et que ses premières représentations ont connu un franc succès.

Publié par Guillaume Sciaux

Cartographe géomaticien professionnel et indépendant. Né géographe et stéphanois. Voir plus d’articles

Laisser un commentaire

Donnez un avis éclairé

Exit mobile version